Le gloryhole

Exhibé vos images et film coquin de vous ou de votre couple candauliste

Le gloryhole

Messagepar laetizia » Sam 18 Juil 2020 13:32

Avez-vous déjà entendu parler du gloryhole?

Oui, vous connaissez certainement ces petits trous ( ou moins petits) placés dans des cloisons allant des endroits les plus glauques (aire d’autoroutes, toilettes publiques, sex-shop) au moins glauques (cabine d’essayage, saunas, soirée dédiées, club échangistes ou soirées privées.)…

Même si souvent attribué aux jeux gays ou à la soumission et à l’anonymat consistant à se faire sucer par une inconnue que l’on peut fantasmer à sa guise, ou à l’inverse, le fantasme de sucer à la chaîne plusieurs inconnus, sans aucune crainte de jugement pour celles qui se lancent et prennent place derrière le trou. Par contre, il nous arrive d’oublier une composante parfois très exhibitionniste, voir complice de cette pratique.

Le gloryhole se différencie totalement d’une fellation classique en ce sens que son but n’est pas de donner du plaisir à celui qu’on aime en étant complice par les jeux de langues sensuels, le regard, le contact de yeux, la langue maculée de sperme exposée avant la déglutition ou encore le bisou coquin juste après avoir avalé son sperme! Ici, les individus sont ramenés à leur attribut sexuel, pénis pour les hommes (sorte de godes vivants sortant des murs soumis au bon vouloir de celle qui est là pour sucer), vagins (qu’ils soient offerts si la taille des trous le permet ou remplacés par une bouche sensuelle) pour les personnes qui sucent. Et l’accent est mis sur l’éjaculation, qui se limite rarement ici à une seule pour la personne qui suce…

Même si, vu comme ça, cette pratique peut paraître étrange par rapport à une fellation classique, n’oublions pas que le fait de ne pas être vu permet à celui qui éjacule de lâcher complètement prise sans craindre de se faire juger sur la tête ou le gémissement qu’il produit lors de l’éjaculation….

De plus, certaines cabines sont équipées de plusieurs trous, ce qui permet à deux candidates potentielles de sucer côté à côte. Et là, le gloryhole prend un côté exhib/voyeur (se sentir vue et voir quelqu’un faire la même chose que vous) offrant une complicité ne se fait plus entre celle qui suce et celui qui est sucé mais bien entre deux personnes s’appliquant au mieux à faire jouir le sexe gonflé qui palpite entre leurs mains et leur bouche. Ou encore simplement une complicité entre elle et son chéri qui la regarderait sucer en partie pour lui. Les éjaculations prennent elles aussi un autre sens, ce n’est plus un acte égoiste qui consiste à faire jouir pour goutter à une semence inconnue mais bien le résultat d’une attente que l’on va montrer, offrir à sa complice… La qualité de l’éjaculation se mesurera à l’effet qu’elle produira sur le visage, la bouche, la langue et elle sera plus intense et donc meilleure par le fait que la personne derrière la cloison peut complètement lâcher prise sans être vue.
Là, peut se créer un moment hors du temps durant lequel compliments, encouragement, moments câlins et caresses peuvent s’offrir en toute complicité et sans crainte d’être jugées! Ce serait pour ma part la meilleur manière de réaliser ce fantasme pour celles qui le veulent, même si les amies complices ne courent pas les rues…

Pensez-vous que le fantasme du gloryhole à sa place dans le candaulisme? Et vous messieurs, aimeriez vous voir votre moitié accroupie ou agenouillée s’offrir ainsi à vous devant un sexe inconnu s’appliquant à récolter dans sa bouche la semence de parfaits anonymes? Et vous mesdames, pensez-vous qu'il s'agisse aussi d'un fantasme féminin?

J’espère ne pas avoir été trop longue!
Bises à toutes et tous!

Laetitia
Dernière édition par laetizia le Dim 19 Juil 2020 11:17, édité 2 fois.
Avatar de l’utilisateur
laetizia
 
Messages: 31
Inscription: Sam 18 Juil 2020 07:29
Situation: Homme
Province: Autre


Re: Le gloryhole

Messagepar Moiettoi » Dim 19 Juil 2020 10:36

Réflexion pleine de bon sens, j'ai comme beaucoup testé le glory.... et effectivement sans gloire, je pense que l'excitation émane plus du regard de la miss qui me fait une felation que de me poser la question du qui ou comment est elle
Avatar par defaut homme
Moiettoi
 
Messages: 200
Inscription: Mar 17 Jan 2017 12:16
Situation: Homme
Province: Liège

Re: Le gloryhole

Messagepar laetizia » Dim 19 Juil 2020 10:51

Merci pour ce témoignage, ça me conforte dans le sens que le gloryhole est plus « glorieux » côté bouche que côté sexe… sourire. Et qu’à fortiori il s’avère, peut-être, un fantasme plus féminin qu’on ne pourrait le croire au premier abord. Ceci dit, ma réflexion allait plus dans le sens de la place du gloryhole dans le candaulisme, en particulier le gloruyhole en privé… Pour en avoir discuté sur des tchats, c’est peut-être un moyen plus soft d’aborder le candaulisme… Regarder sa Miss sucer un sexe inconnu à travers le trou du gloryhole peut-être plus facile à accepter au début que de la voir directement sucer le sexe d’un autre dans sa totalité… Personnellement, je ne sais pas trop, mais je suis sure que je l’aurais accepté plus facilement comme ça… sourire. N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez !

Bisous
Laeti
Avatar de l’utilisateur
laetizia
 
Messages: 31
Inscription: Sam 18 Juil 2020 07:29
Situation: Homme
Province: Autre


Retourner vers Exhibition candaulisme

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités